Rejoindre le collectif

En savoir plus sur le statut d’Entrepreneur-salarié-associé Moment d’information sur le fonctionnement de la Coopérative et le statut d’entrepreneur-salarié, la réunion d’information collective est aussi un temps de rencontre avec un membre de l’équipe de la CAE et avec d’autres entrepreneurs qui se posent les mêmes questions que vous. A l’issue de cette rencontre, vous pourrez fixer un rendez-vous individuel avec nous. Les réunions ont généralement lieu à 14H30. Elles durent environ 2 heures. Lieu* : 43 Boulevard de Magenta, 75010 Paris (1er étage) Métro : République ou Gare de L’Est *Attention : certaines de nos dates se déroulent chez nos partenaires : la Cité des métiers de Paris (Cité des Sciences et de l’industrie), les espaces de coworking (l’ESS’pace, Anticafé, Studios Singuliers). Soyez attentif à l’adresse et aux heures indiquées dans l’email de confirmation que vous recevrez 1 ou 2 jours avant la date prévue.

Les réunions d’information CLARA

  • Mardi 11 juin 2019 à 14h30 à la Cité des Sciences, 30 Avenue Corentin Cariou, 75019 Paris

  • Lundi 1er juillet 2019 à 14h30 au 43 Boulevard de Magenta, 75010 Paris

  • Lundi 15 juillet 2019 à 14h30 au 43 Boulevard de Magenta, 75010 Paris 

Les réunions d’information CLARAbis

  • Mardi 4 juin 2019 à 14h30 au 43 Boulevard de Magenta,75010 Paris
  •  Mardi 25 juin 2019 à 14h30 au 43 Boulevard de Magenta,75010 Paris
  • Mercredi 10 juillet 2019 à 14h30 au 43 Boulevard de Magenta, 75010 Paris
  • Mardi 23 juillet 2019 à 14h30 au 43 boulevard de Magenta, 75010 Paris

L’accompagnement

Avoir un interlocuteur à chacune des étapes pour valider sa performance entrepreneurial.

L’accompagnement est construit sur la structuration du projet, la consolidation du développement (des activités ou économique), l’expertise professionnelle du déploiement (des activités et des compétences) et la collaboration des innovations.

La coopérative valorise et dynamise les ambitions individuelles et les réalisations collectives. Les outils et les moyens partagés sont mis en collaborations grâce aux conseils des experts et aux collaborations entre pairs.

L’expertise professionnelle est basée sur la démarche de complémentarité individuelle et collective, sur une ingénierie dynamique, des pratiques des collaborations et des conseils sur-mesure.

Choisir son cadre entrepreneurial est important pour chacun de nous, ainsi notre méthode dynamique d’accompagnement conseil est soutenue par nos principes opérationnels de bienveillance, par des collaborations en transdisciplinarité et la conscience positive des étapes du développement dans lesquels se trouve l’entrepreneur.

Devenir sociétaire

La responsabilité entrepreneuriale en acte.

Être entrepreneur, c’est prendre un risque social et professionnel. Dans nos coopératives, ce risque est partagé entre tous les associés. Car être entrepreneur, c’est s’engager dans le développement de son activité mais aussi de son entreprise.

Entreprendre en collectif permet à chacun de prendre part aux décisions d’orientation de sa coopérative en respectant les valeurs et les intérêts collectifs (montant de la mutualisation, formations des sociétaires, etc.)

L’entrepreneur-salarié a 36 mois pour faire le choix de pérenniser son activité dans le cadre de la CAE en devenant sociétaire ou développer son activité dans un autre statut.

Le choix du sociétariat permet à chacun de devenir partie prenante de l’entreprise coopérative et de participer aux décisions et aux évolutions stratégiques de son entreprise.

Être sociétaire dans une CAE c’est un engagement social et sociétal.

Chaque entrepreneur salarié devient sociétaire, les expert et l’équipe d’appui également salariés peuvent aussi être sociétaires. La coopérative partage ainsi les décisions liées au capital et aux résultats comme les décisions de répartition de charges des services mutualisés sur la base de votes équitables ou chacun des associés représente une voix.

MODÈLE COLLABORATIF

Une entreprise qui donne les moyens au collectif !

Se donner les moyens de collaborer, c’est s’organiser autour d’une dynamique de groupe, de créations intéractives, d’observations, d’objectifs et d’activités cohérentes validées entre pairs.

 

Ici, nous mettons en avant, que « Travailler ensemble » est une dynamique vertueuse ! Les créatifs qui composent le collectif se partagent de nouvelles opportunités, développent de nouvelles capacités, des libertés et des performances.

L’interaction et la complémentarité des profils permettent le développement transdisciplinaire et donnent une dimension innovante. Le cadre du collectif est alors l’environnement approprié pour concevoir ces nouvelles collaborations, telle une intelligence collective en acte au cœur du groupe.

Coopérer pour entreprendre c’est coproduire l’entreprise coopérative formée par des entrepreneurs, chacun propriétaire de leurs marques, de leurs prestations et maitrisant leurs propres compétences.

Ainsi tous les projets individuels et les collaborations construisent le projet d’entreprise et composent une entreprise collective !

MUTUALISATION 

Mutualiser c’est se donner des moyens que l’on n’aurait pas pu avoir seul. Partager, collaborer, penser intérêt général, émulation et non concurrence sont les bases de la mutualisation pour entreprendre.

La contribution collaborative et l’expertise sont le cœur même du modèle de la coopération : bénéficier et participer aux services / consommer et produire des réponses / utiliser et proposer des solutions.

  • c’est utiliser des outils commun et construire ensemble des outils pour répondre aux nécessités de l’organisation entrepreneuriale.
  • C’est faciliter notre développement en se dotant de solutions adaptées à chacun.

 

Nos outils mutualisés s’organisent autour de plateformes digitales communes, d’outils de gestions, d’organisations partagées et d’espaces d’échanges numériques pour se donner davantage de visibilité.

 

Mutualiser le cadre de l’entreprise, mutualiser des outils et mutualiser des solutions pour faire en « commun », c’est réinventer des pratiques d’entreprises pour se donner plus de moyens pour avancer en partageant des collaborations, des pratiques, des synergies et des opportunités.

Le double statut coopératif permet d’entreprendre ensemble et de mettre la mutualisation et ses déclinaisons sur des outils/ des innovations/ le développement en commun.

Share This