Parcours entrepreneurial

Les coopératives CLARA et CLARAbis sont des entreprises collectives et culturelles créées pour développer l’entrepreneuriat, ses modes de coopérations et donner toutes sa place à l’entrepreneuriat innovant.

Accompagnement, mutualisations, collaborations, multi activité sont les expériences vécues durant le parcours de développement d’une activité économique individuelle.

Ces coopératives s’adressent aux entrepreneurs culturels, aux indépendants, aux entrepreneurs multi actifs qui veulent changer de mode d’entreprendre et de relation à l’entreprise et au travail, aux professionnels des métiers de la culture et des arts, les professionnels du numérique et du multimédia.

Ces coopératives proposent un entrepreneuriat innovant, collaboratif et autonome ; un statut d’entrepreneur-salarié-associé, un cadre administratif et comptable pour bénéficier des meilleurs outils de gestions rapidement et les maitriser.

L’entrepreneur rejoignant la CAE CLARA et CLARAbis bénéficie d’un accompagnement pour développer son projet économique et professionnel durant une période de démarrage appelée CAPE (Contrat d’appui au projet d’entreprise). Validant les objectifs qu’il s’est donné pour atteindre son objectif économique, il devient salarié de son activité lorsqu’il atteint une visibilité commerciale. Quand il peut couvrir les charges financières de son activité, il devient salarié en CDI CESA (Contrat Entrepreneur Salarié-Associé) et lorsqu’il stabilise son activité, entre dans la coopérative d’entrepreneurs.

L’accompagnement

Avoir un interlocuteur à chacune des étapes pour valider sa performance entrepreneurial.

L’accompagnement est construit sur la structuration du projet, la consolidation du développement (des activités ou économique), l’expertise professionnelle du déploiement (des activités et des compétences) et la collaboration des innovations.

La coopérative valorise et dynamise les ambitions individuelles et les réalisations collectives. Les outils et les moyens partagés sont mis en collaborations grâce aux conseils des experts et aux collaborations entre pairs.

L’expertise professionnelle est basée sur la démarche de complémentarité individuelle et collective, sur une ingénierie dynamique, des pratiques des collaborations et des conseils sur-mesure.

Choisir son cadre entrepreneurial est important pour chacun de nous, ainsi notre méthode dynamique d’accompagnement conseil est soutenue par nos principes opérationnels de bienveillance, par des collaborations en transdisciplinarité et la conscience positive des étapes du développement dans lesquels se trouve l’entrepreneur.

 

Devenir sociétaire

La responsabilité entrepreneuriale en acte.

Être entrepreneur, c’est prendre un risque social et professionnel. Dans nos coopératives, ce risque est partagé entre tous les associés. Car être entrepreneur, c’est s’engager dans le développement de son activité mais aussi de son entreprise.

Entreprendre en collectif permet à chacun de prendre part aux décisions d’orientation de sa coopérative en respectant les valeurs et les intérêts collectifs (montant de la mutualisation, formations des sociétaires, etc.)

L’entrepreneur-salarié a 36 mois pour faire le choix de pérenniser son activité dans le cadre de la CAE en devenant sociétaire ou développer son activité dans un autre statut.

Le choix du sociétariat permet à chacun de devenir partie prenante de l’entreprise coopérative et de participer aux décisions et aux évolutions stratégiques de son entreprise.

Être sociétaire dans une CAE c’est un engagement social et sociétal.

Chaque entrepreneur salarié devient sociétaire, les expert et l’équipe d’appui également salariés peuvent aussi être sociétaires. La coopérative partage ainsi les décisions liées au capital et aux résultats comme les décisions de répartition de charges des services mutualisés sur la base de votes équitables ou chacun des associés représente une voix.